L’amorce

Un rêve fait la veille me décida à acheter un billet d’avion pour Pékin (Beijing). Quinze jours après j’étais propulsé en terre inconnue sans vraiment avoir eu le temps de m’y préparer. Le réveil de la première nuit fut un cauchemar qui peut se résumer par l’interrogation  simple : qu’est-ce que je fous là ? Et pourquoi ces gens étranges me regardent t-ils étrangement ?
Les réponses que je reçus immédiatement de mes proches par Internet me firent un bien énorme et me permirent de laisser la voile gonflée sachant qu’ils étaient à quelques clics d’ici. Internet est au voyageur ce que les roulettes sont au cycliste.

Carte L'amorce

Images et sons de cette première errance solitaire de Beijing à Chengdu (Chine).

 

Laisser un commentaire